Entreprise

FORMATION

Formation « Se développer et se repositionner professionnellement »

Depuis quarante ans, l’emploi et le chômage sont au cœur du débat public avec pour conséquence, la relégation au second plan de la question du travail et de ses transformations.

Les bouleversements, qu’a subi le travail, ont été considérables.  Toutes ces mutations ne sont pas sans conséquences. Cette conversion de l’économie et des modes de production reste plus subie que choisie par beaucoup de travailleurs.  Signe d’une situation désormais critique, le Réseau National de vigilance et de prévention des pathologies professionnelles (RNV3P) constate aujourd’hui, que les troubles psychosociaux et du comportement sont les premiers problèmes de santé au travail.

Stress au travail : Les risques psychosociaux ou RPS

Avec le stress au travail, le harcèlement moral et sexuel en entreprise et les violences au travail, l’épuisement professionnel participe à ces nouveaux risques pour la santé mentale, physique et sociale englobés sous le terme de risques psychosociaux ou RPS. Risques engendrés par des conditions d’emploi, des facteurs organisationnels et relationnels susceptibles d’interagir avec le fonctionnement mental.

Pour le rapporteur de la mission d’information relative au syndrome d’épuisement professionnel, enregistré à la Présidence de l’Assemblée nationale le 15 février 2017, Monsieur le Député Gérard SEBAOUN, indique dans son rapport d’information,  que la création d’un centre National de référence sur ces nouvelles pathologies liées au mal-être au travail est souhaitable.

En effet, les capacités de recherche, de diagnostic, de prévention, de reconnaissance et de réparation du syndrome d’épuisement professionnel, et plus largement des maladies psychiques directement liées au travail, apparaissent insuffisantes, voir inadaptées.

En 2009 déjà, le rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail estimait que 50 à 60 % des journées de travail perdues (arrêt maladie, absence au travail etc…), avaient un lien avec le stress au travail.

Partant de ces constats et de ces manquements,  la création de la formation  « Se développer et se repositionner professionnellement », dans le contexte de la société dans laquelle nous évoluons à ce jour, vient renforcer et confirmer notre action.

Cette formation est l’accomplissement et la concrétisation de trente années d’accompagnement, tant en France qu’à l’étranger.

L’acquisition de la formation instruite, sous l’égide d’acquis et d’outils mis disposition, permet de répondre à une exigence de résultats en entreprise toujours plus agressive et répressive.  Pour le certifié, cette formation apporte de nombreux avantages et avant tout une plus-value.

La formation permet à chacun d’analyser et d’asseoir ses capacités face aux attentes de l’entreprise, d’exprimer son plein potentiel par une attitude comportementale adéquate, de s’affirmer dans l’emploi, de mieux optimiser l’image de soi, d’assumer ses responsabilités, d’adapter le stress en entreprise ainsi que les croyances limitantes et paralysante, et enfin  de rééquilibrer l’estime de soi.

La formation se développer et se repositionner professionnellement

Permet l’affleurement d’actions, de perspectives congrues  et  applicables rapidement en restituant toutes les conditions favorables de développement, de repositionnement professionnel et en renforçant une idéation fondamentale : l’humain et son potentiel au centre de toute attention.

Cette formation « Se développer et se repositionner professionnellement » vient valider un processus de réhabilitation à l’employabilité et atteste que l’individu a reçu la formation « certifiante » en adéquation avec ses attentes,  les objectifs fixés et ou le poste visé en possession et connaissance de ses capacités adaptées et réappropriées.

L’activité suivante compose la formation « Se développer et se repositionner professionnellement » :

« Créer et intégrer des conditions favorables de travail dans l’entreprise, dans la recherche d’emploi ou dans la reconversion.  Le tout par l’apprentissage d’outils qui permettent d’atteindre les objectifs fixés et ou le poste visé en toute confiance »

Compétences à atteindre de la formation se développer et se repositionner professionnellement :

Compétence 1 :

Recueillir, analyser les enjeux et attentes du marché du travail pour atteindre l’emploi souhaité. Ceci par le repositionnement des capacités de l’individu dans l’entreprise, dans la transition et ou l’évolution professionnelle.

Compétence 2 :

Adapter et exploiter un processus d’analyse du langage comportementale. Expression/visage/posture/gestuelle, pour mieux convaincre par le biais d’une attitude naturelle et libérée. Mais aussi confiante et rassurante pour mieux s’intégrer en entreprise et favoriser naturellement les échanges interrelationnels.

Compétence 3 :

Gérer, identifier et analyser le stress, les peurs, les croyances, les idées formatées pour réintégrer et adopter un discours interne motivant. Ceci par des techniques de visualisation, de respiration, d’ancrages et par la rupture des émotions limitantes et paralysantes.

Compétence 4 :

Créer des conditions favorables à la croissance de l’estime de soi pour permettre un épanouissement personnel et professionnel. Ceci par l’expression et la revalorisation du potentiel. S’engager efficacement dans l’action, en entreprise, dans la transition et ou l’évolution professionnelle.

Prérequis, public visé et durée de la formation  :

Prérequis :

Être en capacité de s’exprimer et d’écrire en Français.

Public concerné : S’adresse à toute personne souhaitant se développer et se repositionner professionnellement. Chef d’entreprise, créateur ou repreneur d’entreprise, demandeur d’emploi, salarié….

L’angle de la formation  : est celui de l’entreprise en général, du demandeur d’emploi, du sportif, du salarié, de la personne en reconversion, toute personne désireuse de :

– Atteindre une meilleure insertion professionnelle

– Viser des postes plus hauts

– Porter son propre projet

– Créer son entreprise

– Représenter son entreprise

– Avoir un meilleur équilibre garanti et une légitimité des compétences

– Se prévaloir de nouvelles compétences

– Développer la confiance en soi

– Développer et accéder à une reconnaissance, une évolution salariale

– Prétendre à une possibilité d’évolution interne

– Atteindre un  changement de poste, de nouvelles missions

– Garder un emploi, une facilite à l’employabilité

– Mettre à jour ses compétences…

Durée de la formation :

25 heures en présentiel,  en alternant des périodes de formation et de mises en situation en condition réelle de travail sous la supervision, lors des ateliers de pratique et d’expression,  d’un formateur de l’accompagnement professionnel.

Plusieurs formateurs et ou professionnels de la communication, de l’image, du comportement et du marché du travail,  interviennent afin d’enrichir les approches par leur expérience terrain.

Tarifs : 1700 TTC